REGARDS DE L'AGAM

N°82 - SOCIETE- L'offre de garde du jeune enfant à Marseille
AGAM - 8 pages - mai 2019

La garde des jeunes enfants par des tiers est une pratique aujourd’hui très développée. Etroitement lièe à l’augmentation de l’emploi des femmes, la garde des jeunes enfants est une condition essentielle au maintien de l’activité des deux parents. Toutefois, la politique de la petite enfance ayant pour but de favoriser le développement physique et psychique de l’enfant, de permettre son épanouissement et de garantir son bien-être, l’accès à la garde par des tiers tend aujourd’hui à concerner aussi les familles en difficulté.Ces différentes composantes de la demande de garde nécessitent d’élargir le spectre des réponses à donner aux parents. Assistantes maternelles, établissements d’accueil des jeunes enfants, garde à domicile mais encore scolarisation précoce ou en garde familiale, l’éventail des solutions est large.A Marseille, l’offre de garde en structures collectives s’est développée depuis 2014, la Ville allant audelà des 1 000 places de crèches inscrites dans le Plan de sécurité et de cohésion sociale (2014-2017).Cette offre nouvelle s’est faite en collant au plus près des besoins des familles et en ciblant la création d’établissements neufs sur des secteurs précis de développement.

> Téléchargez (pdf)

 

 

Comment l’offre de garde en structures collectives s’est développée à Marseille depuis 5 ans ? Quelles sont les réponses aux différentes composantes de la demande de garde ? Notre chargé d'étude, Maxime Vitalis nous explique tout

> Découvrez la vidéo de cette interview