REGARDS DE L'AGAM

N°66 - MOBILITES - Mobilité dans le centre-ville de Marseille
Entretenir la dynamique vertueuse

AGAM - 12 pages - décembre 2017

La mobilité, au même titre que l’économie, l’habitat, les équipements ou encore la propreté, est une composante fondamentale de l’attractivité des centres urbains. Un centre-ville attractif, c’est un centre-ville apaisé et accessible à tous. Les enjeux sont nombreux et parfois contradictoires : apaiser oui, mais en conservant l’accès aux fonctions vitales du centre-ville.
Après-guerre, le « tout tramway » a progressivement été remplacé par le « tout voiture », des arbres ont laissé la place aux panneaux de signalisation, puis les transports en commun ont été enterrés avec la réalisation du métro. Comme partout en France, l’espace public est alors devenu le royaume de la voiture, avec son lot de nuisances : bruit, pollution, accidentologie, occupation de l’espace, dégradations patrimoniales...
Depuis les années 2000, une dynamique plus vertueuse a été enclenchée : moins de voitures, plus d’usagers dans les transports en commun, de piétons et de cyclistes... Si des facteurs conjoncturels peuvent partiellement expliquer ces changements, ils sont aussi à mettre au crédit des politiques de mobilité volontaristes engagées ces dernières années par les collectivités. Quelles en sont les réussites ? Comment ont évolué les usages ? Quelles sont les effets indésirables et les lacunes persistantes ? Autant de questions qui permettent d’envisager les pistes à suivre pour concevoir la mobilité de
demain dans le centre-ville.

> Consultez en ligne

> Téléchargez (pdf)

 

 

Pour compléter l'analyse, visualisez l'évolution animée de la fréquentation des stations du métro et du tram dans l'hypercentre de Marseille :

 

Pour le Regards de l'Agam n°21 : Métro et tramway marseillais - un réseau en mouvement, l'Agam avait réalisé une carte animée des montées et descentes des stations du métro marseillais au cours d'une journée :