ACTU

Analyse de l’Agam sur les données “population” de l’INSEE

La France métropolitaine compte un peu plus de 65 000 000 habitants et le rythme de croissance de sa population entre 2013 et 2019 (+0,36%/an) est légèrement inférieur à celui de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur (+0,42%/an, soit plus de 21 000 habitants supplémentaires par an sur cette période pour atteindre 5 081 101 habitants en 2019) et à celui de la Métropole Aix-Marseille Provence (+0,44%/an).

Au 7ème rang des régions françaises concernant l’évolution de sa population entre 2013 et 2019, notre région est la seule dont la croissance a légèrement accéléré par rapport à la période précédente (2008-2013), grâce à un regain d’attractivité. Sur la dernière période, l’évolution se répartit équitablement entre le solde naturel et le solde migratoire (+0,2%/an chacun) alors que sur 2008-2013, c’est l’excédent naturel qui portait la croissance démographique (le solde migratoire était quasi nul).

Pour rappel, à l’année N, sont publiées les données N-3 :

-en janvier: les populations légales (seulement le nombre d’habitants)

-fin juin : les données à la commune (caractéristiques des habitants, actifs, logements, ménages, niveau de formation, migrations résidentielles, domicile-étude, domicile-travail) + données sur les individus localisés à la région

-octobre/novembre : les données à l’IRIS + des données spécifiques aux logements ou individu localisé au canton-ou-ville

Dans les études de l’Agam, les données les plus récentes sont donc les données 2018 jusqu’à :

– fin juin 2022, pour les données communales

-fin octobre 2022, pour les données infracommunales.

des disparités existent entre les différents territoires.
La Métropole Aix-Marseille-Provence

Avec près de 1 899 000 habitants en 2019, la Métropole Aix-Marseille Provence a vu sa population croître de près de 50 000 habitants en 6 ans, mais des disparités existent entre les différents territoires.

Conseils de territoire AMP
Conseils de territoire AMP
PAYS D’AUBAGNE ET DE L’ETOILE

Le Pays d’Aubagne et de l’Etoile, avec ses 110 147 habitants, se distingue des autres territoires car, après une stabilisation de sa population entre 2008 et 2013 (+0,07%/an, soit environ +70 hab/an), elle recommence à croître de manière conséquente : +1,04%/an, soit un gain de plus de 1 100 habitants/an sur la dernière période

Après avoir perdu des habitants en 2008-2013 (-0,35%/an), Aubagne, dont la population s’élève à 47 535 habitants en 2019, connaît de nouveau une population croissante (+0,80%/an) qui surpasse la perte qu’il y a eu dans la période précédente. En effet, en onze ans, Aubagne a gagné plus de 1 440 habitants.

La Destrousse, Saint-Zacharie et Auriol sont les 3 communes du Pays d’Aubagne et de l’Etoile dont le rythme de croissance est très soutenu (>2%/an). En outre, Auriol est une commune dont la dynamique démographique a été inversée. En effet, entre 2008 et 2013, la commune perdait 129 habitants par an (soit un rythme de -1,10%/an) mais sur la dernière période, elle en gagne 266 par an (soit +2,22%/an).

Dans une moindre mesure, Roquevaire connaît le processus inverse : sur la période 2008-2013, la population de la commune connaissait un rythme croissant de + 0,81%/an (soit 69 habitants supplémentaires par an) mais sur la dernière période (2013-2019), la commune perd des habitants à un rythme de -0,12%/an (soit 11 habitants en moins chaque année).

Conseils de territoire AMP
PAYS DE MARTIGUES

La population du Pays de Martigues (71 045 habitants) est stable (+0,01%/an) entre 2013 et 2019 (ne gagnant que 11 habitants par an sur cette période).

Sur la dernière période, il n’y a que Martigues qui a une population croissante. Néanmoins son rythme de croissance ralentit en passant de +0,61%/an en 2008-2013 à +0,23%/an en 2013-2019 et la population atteint en 2019, plus de 48 500 habitants.

Conseils de territoire AMP
PAYS D’AIX

Après avoir connu une croissance démographique mesurée entre 2008 et 2013 (+0,10%/an), le Pays d’Aix voit sa population croître à nouveau sur la période récente à un rythme de +0,56%/an pour atteindre un peu plus de 397 000 habitants. Territoire dynamique, il gagne plus de 2 100 habitants par an sur cette période, soit plus d’un dixième des habitants que gagne la région sur la même période.

Aix-en-Provence, avec plus de 145 000 habitants, a connu, pendant ces 11 dernières années, 2 épisodes différents concernant son évolution démographique : une perte d’habitants sur la première période (-0,17%/an en 2008-2013) et une augmentation de la population entre 2013 et 2019 (+0,42%/an).

Gardanne connaît une tendance d’évolution démographique similaire. En effet, après une baisse du nombre d’habitants entre 2008 et 2013, la commune connaît une nouvelle hausse sur 2013-2019 pour atteindre une population s’élevant à plus de 21 500 habitants en 2019 (soit 400 habitants de plus qu’en 2008).

La Roque d’Anthéron connaît une stabilisation de sa population entre 2013 et 2019 après avoir connu une augmentation du nombre d’habitants sur la période précédente (+1,33%/an entre 2008 et 2013).

Peynier connait un fort rythme de croissance démographique (+2,24%/an).

Conseils de territoire AMP
PAYS SALONAIS

Le Pays Salonais avec ses 147 100 habitants en 2019 voit son rythme de croissance démographique ralentir entre la période 2008-2013 (+1,12%/an, soit 1 500 habitants supplémentaires par an) et 2013-2019 (+0,49%/an, soit 714 habitants supplémentaires par an).

Salon compte près de 45 400 habitants et sa population est croissante avec +187 hab/an entre 2013 et 2019, soit un rythme de croissance de +0,42%/an. Ce rythme s’est ralenti par rapport à la période précédente (+1,34%/an).

Rognac est une commune avec un profil d’évolution démographique particulier : sur la période 2008-2013, elle perdait près de 100 hab/an (soit -0,83%/an) ; mais sur la période 2013-2019, elle en gagne 64 (soit un rythme de croissance démographique de +0,54%/an).

Vernègues est la commune du territoire dont la population croît le plus vite et ce, à un rythme très soutenu : +4,18%/an.

Conseils de territoire AMP
MARSEILLE PROVENCE

Le territoire de Marseille Provence compte 1 072 430 habitants en 2019 et son rythme de croissance (+0,36%/an entre 2013 et 2019) a été quasiment doublé par rapport à la période précédente (+0,19%/an en 2008-2013).

Marseille avec ses 870 731 habitants voit sa population croître à un rythme de +0,30%/an, soit + 2 556 hab/an sur la période 2013-2019. Sur la période précédente la population de la cité phocéenne était stable (+0,09%/an).

En 2008-2013, c’était le 10è arrondissement le plus dynamique avec un rythme de croissance de +1,42%/an. Ce n’est plus le cas, il s’agit en 2013-2019 du 3è arrondissement dont la population croît fortement (+2,24%/an).

A l’inverse, les 15è et 16è arrondissements sont ceux dont la population décroît le plus rapidement. En 2008-2013, ce n’était pas le cas pour le 15è qui avait une population croissante.

Les communes les plus dynamiques démographiquement sont Châteauneuf-les-Martigues (+4,15%/an), Le Rove (+2,06%/an) et Roquefort-la-Bédoule (+2,04%/an).

Conseils de territoire AMP
ISTRES OUEST PROVENCE

Après avoir connu une stabilisation en 2008-2013 (+0,06%/an), la population du territoire Istres Ouest Provence croît à nouveau sur la dernière période (+0,47%/an) pour atteindre près de 100 800 habitants en 2019.

Istres, avec plus de 43 600 habitants voit sa population continuer de croître en 2013-2019 (+0,27%/an) un peu plus rapidement que sur la période précédente (+0,16%/an).

Grans et Miramas sont les communes qui portent essentiellement la croissance du territoire sur 2013-2019, avec respectivement 834 et 1 426 habitants supplémentaires en 6 ans sur les 2 768 supplémentaires du territoire.

Il est à noter que Miramas a connu plusieurs phases dans son évolution démographique ces dernières années : sur la période 2008-2013, elle perdait des habitants (à un rythme de -0,50%/an) mais sur la dernière période elle en gagne (à un rythme de +0,93%/an).