Equipements

Equipements scolaires et petite enfance

La prise en compte des besoins des habitants est une des composantes de leur qualité de vie. A ce titre, l’offre en équipement d’accueil du jeune enfant (EAJE) et en groupes scolaires doit permettre de répondre aux attentes des habitants en termes de service. Pour autant, l’exercice est difficile. Il  nécessite de tenir compte des contraintes de la ville (foncier disponible, accessibilité,…) et des politiques mises en place (Plan de Déplacement Urbain, PLU,…).

C’est l’exercice auquel se confronte l’agAM pour aider à la prise de décision sur des orientations d’implantation de nouvelles structures ou d’agrandissement de structures existantes  en appui des collectivités pour la réalisation de documents d’urbanisme (PLU, PLUi) ou pour assurer une offre de service en phase  avec le développement du territoire.

Les études menées par l’agAM tiennent compte de différents paramètres pour adapter les réponses au plus prés du besoin des territoires.

L’offre d’accueil pour la petite enfance est aujourd’hui protéiforme : les modalités de l’accueil peuvent varier en fonction des besoins des familles et un panel de solution doit être pris en considération pour poser un diagnostic le plus complet possible : offre privée des micro crèches, assistantes maternelle mais aussi pré scolarisation. Sur Marseille, le partenariat mené avec la Ville (à travers l’Observatoire de la Petite Enfance) a permis de travailler sur la demande de garde. Cet éclairage innovant permet de mieux cibler les orientations générales et de tenir compte du besoin émergent de structures d’accueil à proximité du lieu de travail. Dans un contexte hyper urbain, la proximité tend à ne plus être le seul critère de choix des familles.

Les groupes scolaires (écoles maternelles et élémentaires) sont au cœur des préoccupations des parents/habitants. Les travaux de l’agAM s’orientent vers une aide à l’estimation des besoins à long terme (dans le cadre des documents d’urbanisme), mais aussi sur l’anticipation des variations d’effectifs sur un temps court (N+1 à N+3). S’appuyant sur ses observatoires de la population et de la construction l’agAM élabore un modèle permettant d’alerter sur un risque de sureffectif dans les écoles. A terme, une grille d’analyse des groupes scolaires existants permettra de connaître les capacités des écoles à absorber les sur effectifs potentiels





Observatoire petite enfance  - Diagnostic des besoins en modes de garde
SYNTHESE - Février 2016

La Ville de Marseille a souhaité avoir une vision précise de l’offre de garde petite enfance sur son territoire, afin de la mettre en adéquation avec les besoins des familles. Cette synthèse restitue les premiers éléments de diagnostic et les axes de réflexions de l'Agam en identifiant notamment des propositions d'actions localisées pour améliorer l'offre de garde Globale sur Marseille.

> Téléchargez (pdf)