ENVIRONNEMENT

Socle environnemental et risques

Le socle environnemental du territoire est une puissante référence dans la mise en place des stratégies d’aménagement locales et  cela d’autant plus dans notre territoire où la relation avec la structure physique est particulièrement exigeante.

Environnement marin sur plusieurs dizaines de kilomètres, forte présence du corset collinaire, réseau hydrographique abondant, nombreuses variations altimétriques … imposent leurs marques au territoire et ils sont devenus au fil du temps des éléments déterminants de composition urbaine qui pour la planification, qui pour le tracé d’une voirie, ou d’un réseau de transport.

La prise en compte de ce socle géographique scelle en quelque sorte une réconciliation avec l’urbanisme et l’aménagement : la nature pose ses conditions et aujourd’hui il ne viendrait à l’idée de personne de promouvoir un aménagement qui ne tiendrait pas compte de ces données objectives.

La nouvelle prise en compte des risques (anthropiques ou naturels) illustre ce nouvel équilibre qui s’est peu à peu imposé. Le risque est une composante de l’aménagement et il est pris en compte à l’amont de la décision d’aménager ou de construire.

Dans le domaine hydraulique par exemple, il est souhaitable d’intervenir en amont de l’aménagement du jardin submersible des Aygalades ou de préserver les vallons drainants à Ste Marthe dans le cadre des opérations d’urbanisme en cours.

Dans le même esprit, la prise en compte, pour les réduire, des nuisances sonores et de la pollution de l’air peut trouver une réponse dans la mise en place de « façades urbaines actives » ou d’une plus grande végétalisation de la ville.

 

 



Atlas de l'environnement de MPM
ATLAS - décembre 2015

L’Atlas de l’environnement de Marseille Provence Métropole est le fruit d’un travail mené, en partenariat, entre la Communauté urbaine et l’Agam. Conçu comme un outil de travail pédagogique, il offre un cadre utile à l'élaboration des politiques et des projets d’aménagement. C'est un document évolutif, à actualiser régulièrement, qui propose une vingtaine de cartes illustrant des thématiques environnementales aussi variées que le réseau Natura 2000, les espaces agricoles ou les nuisances sonores.

> Voir l'atlas

Charte pour la biodiversité urbaine de la ville de Marseille
ETUDE
- 97 pages – février 2014

La Charte en faveur de la Biodiversité urbaine pour Marseille a pour ambition la mise en oeuvre d’une démarche partagée de connaissance en continu, d’une déclinaison de recommandations qui seront proposées au débat avec les acteurs qui participent à la construction de la ville de demain qu’ils soient habitants ou aménageurs. L’objectif est de préserver, réhabiliter, renforcer la biodiversité sur le territoire de la ville dans une vision d’ensemble. Dans le droit fi l de la Charte Qualité Marseille, des Plans Climat Territoriaux de Marseille et de la CUMPM, la présente Charte constitue un maillon supplémentaire de l’engagement de la Ville de Marseille dans un processus de ville durable.

> Téléchargez (pdf)

Atlas des risques majeurs. Marseille Provence Métropole
ETUDES
- 52 pages – janvier 2013

 

L’ Atlas des risques majeurs s’inscrit dans la démarche globale d’amélioration des connaissances sur les risques. Réalisé pour la Direction de l’environnement et de l’écologique urbaine de la Communauté urbaine MPM, il constitue un premier socle de connaissances géo-référencées, base nécessaire à l’élaboration d’une véritable stratégie de prévention des risques à l’échelle du territoire communautaire.

> Téléchargez (pdf)

Intégrer les risques majeurs au projet de territoire
PUBLICATIONS - 8 pages – janvier 2013

Cette plaquette pédagogique alerte sur les enjeux inhérents aux risques naturels et technologiques majeurs et présente le travail réalisé par l'Agam pour MPM en 2012 sur cette thématique. En effet, à la demande de la Direction de l’environnement de MPM, l’Agam a entrepris la collecte et l’organisation des données SIG disponibles au sein d’une base de données.  Les aléas et les risques majeurs connus ont ensuite été cartographiés au sein d’un atlas bâti sur le modèle de l’atlas de l’environnement de MPM. 

> Téléchargez (pdf)

REGARDS de l'AGAM N°5 – ENVIRONNEMENT :  Changer de perspective sur l'agriculture
12 pages – avril 2013

Face à l'artificialisation des sols et à l'extension urbaine dans les plaines au détriment des espaces agricoles, la prise de conscience s’est peu à peu imposée et le consensus semble aujourd’hui acquis pour considérer que le maintien, voire quand cela est possible le développement des espaces agricoles, est un enjeu essentiel des politiques d’aménagement du territoire en terme économique, social et paysager.

> Consultez

Zones d’interface ville/nature sur le territoire de MPM
ETUDE – février 2013

Cette étude a pour objectif de relever les principales caractéristiques et enjeux des secteurs d'interface ville-nature et de définir une typologie des situations géographiques à l'échelle des 3 bassins de vie composant MPM. L'enjeu est bien de clarifier les limites de l'urbanisation, en particulier dans les secteurs où le développement pourrait avoir un impact important sur les grands espaces.

> Téléchargez (pdf)

Métropole n°29
PUBLICATION - janvier 2011

La lettre Métropole n°29 porte sur la biodiversité marine

> Consultez


L'Etat Initial de l'Environnement (EIE) - SCoT du Pays d'Aubagne et de l'étoile et de Gréasque
L’EIE est une pièce obligatoire du rapport de présentation du SCoT. Il a pour ambition de proposer une présentation objective de la situation environnementale locale, point de départ de l'évaluation environnementale.
Le présent document constitue la « version 1» de l’EIE (septembre 2010). Il s’agit d’un document de travail, encore incomplet, qui a vocation à être amendé à divers titres tout au long de l'élaboration du SCoT.
ETUDE - Septembre 2010

> Téléchargez (pdf)

Les continuités écologiques terrestres dans la métropole marseillaise
ETUDE - juin 2009

Le travail engagé par l’agAM s’inscrit dans le cadre d’un diagnostic de territoire, préalable nécessaire à toute réflexion sur le maintien ou la restauration des connectivités entre les ensembles naturels du territoire. Il répond à la question : quelles connaissances avons-nous des continuités écologiques et des points de ruptures à l’échelle de l’aire métropolitaine marseillaise ?

> Téléchargez (pdf)