COHESION SOCIALE

Politiques de cohésion sociale

Hier, près de la moitié des habitants étaient concernés par le Contrat de Cohésion social (CUCS), aujourd’hui près d'un tiers sont concernés par le nouveau contrat de ville, la connaissance de ces territoires est un enjeu majeur pour le conseil de territoire Marseille Provence.

Bilan du CUCS de Marseille 2007-2013

Dans le cadre du dispositif d’évaluation en lien avec le GIP Politique de la ville, l’Agam a constitué un Observatoire des Quartiers pour suivre les évolutions des quartiers prioritaires, mieux appréhender leur inscription dans les dynamiques urbaines, déceler leurs potentiels et accompagner leurs mutations. Un premier état des lieux a été établi en 2009 et est actualisé chaque année. Ce suivi a contribué à un meilleur accompagnement des stratégies publiques. Compte tenu de son intérêt, un observatoire similaire a été développé avec l’assistance de l’Agam pour le CUCS de Marignane.

2013 fut une année charnière dans la mesure où c’est la cinquième actualisation annuelle de l’Observatoire des Quartiers mais aussi, une année de bilan. En effet, ce document réalisé en 2014 analyse les principales tendances identifiées sur la durée du CUCS dans la perspective de mise en œuvre du nouveau Contrat de Ville.

La nouvelle géographie prioritaire 

Pour la mise en place de la nouvelle géographie prioritaire, le GIP politique de la ville a demandé à l'Agam de l'assister à définir les différents périmètres prioritaires en mobilisant sa connaissance des situations de précarité.

Trois communes de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole sont concernées par cette nouvelle géographie prioritaire suite à la publication du décret n°2014-1750 du 30 décembre 2014, à savoir Marseille (34 quartiers), Marignane (2 quartiers : Centre-ville - Saint-Pierre et La Chaume) et Septèmes-les-Vallons (1 quartier : la Gavotte-Peyret).



Elaboration du contrat de ville

La Loi n°2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit la réalisation d’un nouveau contrat de ville pour la période 2015-2020, succédant ainsi aux Contrats Urbains de Cohésion Sociale (CUCS).

Ce contrat unique, réunissant les volets urbains, sociaux et économiques des politiques territoriales en faveur des quartiers prioritaires, s’appuie sur une nouvelle géographie resserrée, des principes d’intervention recentrés et une action publique qui se déploie à l’échelle intercommunale et mobilise tous les partenaires concernés dans le but de lutter contre les ségrégations urbaines et sociales

La préparation du contrat de ville du Conseil de Territoire Marseille Provence a impliqué une analyse des politiques publiques menées par les collectivités et des projets recensés sur les territoires de la géographie prioritaire, travail réalisé par l’agAM.

Outre le diagnostic socio-économique, l’agAM a apporté son expertise en matière de contribution des projets de territoire des quartiers prioritaires de Marseille, Septèmes-les-Vallons, Marignane et des quartiers de veille de la Ciotat afin d’identifier des orientations thématiques et territoriales en vue d’une priorisation. Ces orientations ont été mises en débat lors des ateliers territoriaux et thématiques en fin d’année pour une finalisation et une signature du contrat de ville en juillet 2015.

L’observatoire des quartiers de la politique de la ville

La mise en place d’un observatoire des quartiers s’inscrit dans une logique d’observation, de suivi et d’évaluation du contrat de ville du conseil de territoire Marseille Provence et fait suite à l’observatoire des quartiers du CUCS de Marseille, déjà mené par l’AGAM. L’objectif est de dégager une vision partagée des territoires de la politique de la ville et non uniquement produire des données brutes. Il vise à comparer l’évolution de ces territoires par rapport à leur état initial ainsi que l’évolution des territoires les uns par rapport aux autres.

C’est un outil de pilotage du contrat de ville qui permet de valider ou de compléter les tendances observées sur le terrain et de réajuster les priorités selon les spécificités des territoires, mais c’est avant tout un outil partenarial au plus proche des attentes des territoires, dont l’objectif est de coconstruire la vision du territoire, de partager les choix stratégiques en matière de politique de la ville

 

 



Etat initial de l'observatoire des quartiers Conseil de Territoire de Marseille Provence
ETUDE – Novembre 2017

> Téléchargez (pdf)

 

 

 


Diagnostic du Contrat de Ville
Transports, mobilités, habitat, population, précarité, développement économique, accès à l’emploi... des territoires Centre, Grand Sud, Nord Littoral, Nord Est, La Ciotat, Marignane et Septèmes-les-Vallons.

L’Agam, dans sa mission d’accompagnement des collectivités et des acteurs de la Politique de la Ville, a fourni plusieurs éclairages sur les réalités socio-économiques des quartiers et leurs dynamiques, permettant l’aboutissement du contrat de ville. Ce diagnostic sur les volets mobilité, emploi et développement économique, habitat, population et précarité en fait partie.

ETUDE - Avril 2015

> Téléchargez l'étude 


Site du GIP Politique de la ville
> www.polvillemarseille.fr