Atlas thématique de l'espace métropolitain - environnement

Outre sa grande superficie (3 180 km²), le territoire métropolitain se distingue des autres aires métropolitaines par la place importante qu’y tiennent les espaces naturels. La présence d’une façade littorale significative constitue une autre spécificité notable. De fait, l’environnement traditionnellement considéré comme une politique «d’accompagnement» du développement, revêt pour Aix-Marseille-Provence un enjeu bien plus important que celui constaté dans la plupart des autres métropoles. Il constitue à la fois un atout en termes d’attractivité et de qualité de vie et une contrainte à intégrer pour le développement du territoire. C’est pourquoi l’atlas lui consacre un nombre important de cartes.

Une première série de cartes présente le patrimoine naturel en décrivant les unités paysagères et les espaces agricoles. Elles sont complétées par une carte qui présente les coeurs de nature et les continuités écologiques. Une carte qui renvoie à la question de la prise en compte de la trame verte et bleue dans le mode développement du territoire. Autre spécificité du territoire métropolitain : il comporte de nombreux espaces boisés, parfois très imbriqués aux habitations, dans une région soumise de manière récurrente au risque incendie. Un élément non négligeable pour le territoire et ici illustré par deux cartes traitant du risque incendie « subi » et du risque « induit ». Enfin, une dernière carte fait état de la consommation d’énergie par grand secteur d’activité.

 

Consultez en ligne l'ensemble des cartes du cahier ENVIRONNEMENT ou téléchargez le en format pdf



onlyspanking.org