REGARDS DE L'AGAM

N°56 - TERRITOIRE : Marseille la nuit, quels enjeux pour la ville ?
8 pages - février 2017

Sous l’influence de nombreux facteurs, notre façon de penser l’organisation temporelle des activités urbaines s’est profondément modifiée. Dans le même temps, nous avons pris conscience (et les attentes suscitées par le succès de l’année 2013 en ont été le catalyseur) que l’animation urbaine, la richesse de la vie nocturne, l’émergence de nouveaux modes et lieux festifs constituaient un facteur d’attractivité important pour les
populations présentes comme pour celles que l’on souhaite accueillir (touristes et nouveaux habitants).

Marseille cherche à développer son rayonnement international. Les métropoles avec lesquelles nous sommes en concurrence ont toutes misé sur le développement d’une offre d’animation nocturne très recherchée par des populations internationalement mobiles. Marseille doit être au diapason. Nous en avons à la fois la volonté mais aussi les atouts : diversité urbaine, richesse de l’offre culturelle et festive, lieux originaux, situation en bord de mer, convivialité, cadre naturel, qualité de vie.

Nuit attractive certes. Mais aussi nuit active et nous n’oublions pas tous ceux qui travaillent et qui attendent des services urbains, dont les transports, des réponses adaptées.

La présente publication ne cherche pas à dresser un diagnostic classique et exhaustif des activités nocturnes et de leur organisation. Elle a fait plutôt le choix d’en cerner   quelques unes et de donner la parole à des acteurs directs ou indirects de la nuit : associations, blogueur, responsable du tourisme, exploitant du réseau de transport… pour mieux comprendre à la fois les enjeux, les attentes, les pistes de réponses.

> Consultez en ligne

> Téléchargez (pdf)



onlyspanking.org