REGARDS DE L'AGAM

N°30 - MOBILITES : Comprendre la mobilité métropolitaine
8 pages, février 2015

La métropole Aix-Marseille est un territoire atypique, par sa taille, son organisation géographique, sa multipolarité et son asymétrie. Toutes ces caractéristiques s’opposent à la métropole européenne classique, constituée d’un centre et d’une périphérie.

Notre forme métropolitaine pose de réelles difficultés pour comprendre la mobilité. Les flux se superposent au lieu de se distribuer vers le centre ou en rocade. La disposition des polarités ne permet pas de comprendre l’accessibilité à partir du seul temps de parcours au centre. Les réseaux de transports sont multiples, et à différentes échelles.

La mobilité métropolitaine est, elle-même, différente de la mobilité locale : de plus longue distance et donc plus rapide, plus marquée par les échanges domicile-travail, et surtout très consommatrice d’énergie et émettrice de pollution. De nouveaux indicateurs de mobilité, croisés avec l’environnement, l’accès à l’emploi, l’économie, sont nécessaires.

Tous les acteurs du territoire, institutions, monde socio-économique, habitants, ont identifié les politiques publiques de mobilité durable comme de nature métropolitaine et à aborder en priorité. Cependant, il n’existe pas de diagnostic et de plan de déplacement à l’échelle métropolitaine.

Dans cette optique,  une étude approfondie des déplacements  a été réalisée par l’Agam dans le cadre des Chantiers de la Mission interministérielle pour le projet métropolitain. Elle a contribué à la construction du Livre Blanc des Transports Métropolitains d’Aix-Marseille-Provence. Ce Regard de l’Agam apporte des éclairages méthodologiques sous-jacents à tous ces travaux.

> Consultez en ligne

> Téléchargez


Pour compléter l'analyse, visualisez l'évolution animée des transports métropolitains au cours d'une journée :