REGARDS DE L'AGAM

N°13 - TERRITOIRE : Le patrimoine urbain, une nouvelle ambition
16 pages – novembre 2013

Qu’il soit considéré comme un héritage ou une ressource économique, le patrimoine urbain est un objet évolutif, perpétuellement renégocié. Trait d’union entre le passé et le futur, il constitue un enjeu important pour la politique de développement de Marseille, particulièrement dans l’élaboration des projets urbains.

Sa préservation a désormais quitté le seul domaine des spécialistes et il est revendiqué de plus en plus par la société civile et politique. Au-delà des considérations esthétiques, les décideurs territoriaux et les acteurs de la ville sont incités à utiliser le patrimoine urbain comme un levier du développement local, du projet urbain et d’ancrage des hommes à un lieu. L’objectif principal est moins de célébrer les vestiges du passé que d’intégrer un patrimoine vivant au coeur de la cité.

C’est dans ce sens que les études de l’Agam ont contribué à étoffer l’approche patrimoniale dans le Plan local d’urbanisme approuvé le 28 juin 2013 reconnu par tous comme une avancée significative.

L’intégration du patrimoine urbain dans le projet urbain soulève toutefois de nouvelles questions. Comment concilier l’aménagement d’une ville plus compacte et respectueuse des ressources avec la préservation du patrimoine courant ? Comment favoriser les énergies renouvelables et respecter l’intégrité du bâti ancien ? Comment s’assurer que la conservation sera acceptée par les habitants ? Comment intégrer la question du patrimoine urbain dans les processus de développement territorial ?

> Téléchargez (pdf)

> Consultez en ligne



onlyspanking.org