REFERENCES

Si l’approbation du PLU de Marseille et la seconde partie de l’exposition Marseille, de la ville à la métropole, un demi-siècle d’histoire urbaine˝ ont marqué l’année, 2013 aura été aussi révélatrice de la capacité de l’Agam à répondre à la diversité des sollicitations dont elle fait l’objet et à consolider son ancrage local et son travail en partenariat avec  d’autres acteurs du territoire. 2013 correspond, en effet, à l’achèvement du PLU de Marseille approuvé en juin 2013 et pour lequel les premières études de l’Agam ont commencé au second semestre 2008 avec, pour un certain nombre de phases intercalaires, la mobilisation de plus d’une trentaine de collaborateurs. L’Agam a déjà été sollicitée pour accompagner les collectivités dans sa mise en oeuvre et, en particulier, dans le secteur Saint-Charles en lien avec le projet de gare souterraine. Reconnu par tous comme un document novateur, le nouveau PLU a bien sûr vocation à servir d’étalon pour les exercices de planification qui vont s’engager sur d’autres échelles.

Le 16 mars 2013 a marqué la fin de l’exposition ouverte en novembre 2012. Elle a accueilli plus de 6 500 visiteurs et offert à l’Agam l’opportunité d’organiser de nombreuses manifestations et des débats sur la question urbaine.

Mais l’année 2013 marque aussi l’approbation, en décembre, du SCoT (grenellisé) du Pays d'Aubagne et de l'Étoile et de Gréasque auquel l’Agam a apporté une forte contribution sans oublier le PLH de PAE et les États généraux du logement de MPM. L’année 2013 correspond aussi à un investissement important de l’Agam dans le dossier métropolitain en appui de ses partenaires et de la mission ad-hoc. Cette démarche illustre vraisemblablement une étape importante dans une nouvelle vision et une nouvelle organisation des acteurs du territoire qui concernera aussi l’agence d’urbanisme.

Elle a aussi consolidé sa collaboration avec les nouveaux acteurs du territoire˝ que sont l’université et le monde de la santé : avec les premiers, elle a poursuivi son travail sur le Campus Centre autour de Saint-Charles et sur le secteur de Luminy. Pour les seconds, elle a conduit une réflexion sur les évolutions foncières et immobilières des sites Timone et Conception.  L’Agam a, par ailleurs, poursuivi son travail d’appui sur les questions de la Politique de la Ville, du foncier, du développement économique, des déplacements, du stationnement, sans oublier le développement durable à travers l’actualisation de la Charte Qualité Marseille, le Contrat de baie et un travail finalisé début 2014 sur la biodiversité.

> Téléchargez

> Consultez en ligne



onlyspanking.org