CARNETS DE L'AGAM

Les mots des espaces publics - Typologies, enjeux, défis et vocabulaire
CARNET - novembre 2018

Un carnet pour faciliter une vision partagée

Un carnet intitulé «Les mots des espaces publics. Typologies, enjeux, défis et vocabulaire» a été réalisé par l’Agam à partir d'une étude homonyme pour inaugurer une démarche pédagogique et aider les porteurs de projet à mieux appréhender la qualité des espaces publics au-delà de la seule fonctionnalité et des réponses apportées aux enjeux de mobilité. Il voudrait aussi contribuer à sensibiliser le grand public au rôle que joue l’espace public aujourd’hui dans la vie quotidienne et dans la démocratie locale.

Ce document présente des éléments de comparaison et des clefs de lecture à l’échelle de la Métropole Aix-Marseille-Provence mais aussi des références méridionales et méditerranéennes.

Le carnet se décompose en quatre parties :

  • un répertoire des principales formes d’espace public rangées en quatre familles, présentées en plan et à la même échelle pour en avoir une lecture générale et comparative ;
  • une liste d’enjeux établie sur la base de ces formes, des notions-clefs qui doivent être prises en compte par les aménageurs de l’espace public ;
  • les nouveaux défis que rencontrent les acteurs dans l’élaboration des espaces publics ;
  • la présentation du vocabulaire de l’espace public, c’est-à-dire de ses composants principaux : les matériaux, le végétal, l’eau, le mobilier et la conception lumière.

Ce carnet très illustré amorce une série de productions variées (études, Regards de l’Agam, brèves...) et de «rendez-vous» réguliers sur le thème des espaces publics (ateliers, rencontres...).

En 2018, l’agence a placé les espaces publics au cœur de plusieurs études de projet urbain (études d’aide à la décision, rédaction de cahier des charges, de préconisations et de principes de composition).

Un cahier de bonnes pratiques

Le carnet et les différents travaux de l’Agam de 2018 sur la notion des espaces publics préfigurent la réalisation d’un cahier des grands principes de qualité des espaces publics, à usage pédagogique, destiné aux collectivités, aux opérateurs et aux gestionnaires des espaces publics. À partir des cinq critères du vocabulaire établis dans le carnet «Les mots des espaces publics», ce document énoncera des recommandations à la fois réalistes et contextualisées (relief, climat, luminosité, matériaux traditionnels ou locaux, résistance, adaptation, évolution, recyclage...). Il pourra servir de base pour la rédaction des cahiers des charges et faciliter la prise de décision lors des concours.

> Téléchargez le document

La métropole littorale - Bâtir un projet de territoire autour du littoral
CARNET - septembre 2016

La présence du littoral est une spécificité marquante de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Fort de 255 kilomètres de côtes, le territoire est baigné par les eaux de la mer Méditerranée de Port-Saint-Louis-du-Rhône à La Ciotat et possède l’une des plus vastes lagunes d’Europe : l’étang de Berre.

Plus qu’une simple zone de contact entre la terre et la mer, le littoral est le lieu de nombreuses inter-relations entre la terre et la mer. Il est stratégique pour le développement du territoire métropolitain car il concentre plusieurs enjeux écologiques, économiques et sociaux majeurs pour son devenir ainsi qu’un élément fondateur de l’attractivité de la Métropole.

Le littoral métropolitain est aujourd’hui très souvent abordé comme une juxtaposition de politiques sectorielles, tant par les stratégies territoriales que par les documents de planification locaux. Sur la base de ce constat, l’Agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise (Agam) a souhaité donner un éclairage sur les spécificités et les enjeux croisés que recouvre le littoral d’Aix-Marseille-Provence. Cette publication pédagogique largement illustrée cherche à poser les jalons pour avancer dans la construction d’une stratégie intégrée et contribuer à faire du littoral un élément central du projet métropolitain.

> Consultez en ligne

> Téléchargez le document

> Téléchargez les panneaux de l'exposition "La métropole littorale"

Energie & territoires : Réussir la transition énergétique
CARNET - décembre 2015

Après un premier éclairage du contexte énergétique de quelques séquences territoriales, ce document a vocation à identifier les grands enjeux énergétiques que sont la sobriété et l’efficacité énergétiques ainsi que le développement des énergies renouvelables.

Face aux enjeux climatiques et énergétiques mondiaux, les grands objectifs sont connus: le Facteur 4, le paquet climat-énergie européen. Le cadre réglementaire est retranscrit sur trois niveaux: national avec la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, régional avec l’adoption fin 2012 du Schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie (SRCAE), et local avec les Plans climat-énergie territoriaux (PCET).

Bien que les objectifs soient globaux, la mise en œuvre des solutions est locale. Les collectivités locales sont donc des acteurs clé de la transition énergétique des territoires. Pour cela, elles exercent leurs compétences autant en matière de planification énergétique locale qu’en matière de planification urbaine.

> Consultez en ligne

> Téléchargez (pdf)

Charte pour la biodiversité urbaine - le territoire de Marseille
CARNET - février 2014

La Charte en faveur de la Biodiversité urbaine pour Marseille a pour ambition la mise en oeuvre d’une démarche partagée de connaissance en continu, d’une déclinaison de recommandations qui seront proposées au débat avec les acteurs qui participent à la construction de la ville de demain qu’ils soient habitants ou aménageurs. L’objectif est de préserver, réhabiliter, renforcer la biodiversité sur le territoire de la ville dans une vision d’ensemble. Dans le droit fil de la Charte Qualité Marseille, des Plans Climat Territoriaux de Marseille et de la communauté urbaine MPM, la présente Charte constitue un maillon supplémentaire de l’engagement de la Ville de Marseille dans un processus de ville durable.

La biodiversité urbaine désigne l’ensemble des formes de vie rencontrées dans les espaces urbanisés. Il s’agit d’un mélange entre une biodiversité naturelle – espèces de la faune et de la flore sauvage – et une biodiversité domestique – variétés de plantes et d’animaux conçus par l’homme – dans lequel cette dernière a une importance qui peut être prépondérante.

> Téléchargez (pdf)

> Consultez en ligne