CHARTE

Charte pour la biodiversité urbaine - le territoire de Marseille
ETUDE - février 2014

La Charte en faveur de la Biodiversité urbaine pour Marseille a pour ambition la mise en oeuvre d’une démarche partagée de connaissance en continu, d’une déclinaison de recommandations qui seront proposées au débat avec les acteurs qui participent à la construction de la ville de demain qu’ils soient habitants ou aménageurs. L’objectif est de préserver, réhabiliter, renforcer la biodiversité sur le territoire de la ville dans une vision d’ensemble. Dans le droit fil de la Charte Qualité Marseille, des Plans Climat Territoriaux de Marseille et de la communauté urbaine MPM, la présente Charte constitue un maillon supplémentaire de l’engagement de la Ville de Marseille dans un processus de ville durable.

La biodiversité urbaine désigne l’ensemble des formes de vie rencontrées dans les espaces urbanisés. Il s’agit d’un mélange entre une biodiversité naturelle – espèces de la faune et de la flore sauvage – et une biodiversité domestique – variétés de plantes et d’animaux conçus par l’homme – dans lequel cette dernière a une importance qui peut être prépondérante.

> Téléchargez (pdf)

> Consultez en ligne

Charte qualité Marseille pour l'art de construire et d'aménager - Cahier de recommandations environnementales
ETUDE - Actualisation Octobre 2013

A l’heure où 50% de la population mondiale vit dans les zones urbaines, la Charte Qualité Marseille pour l’art de construire et d’aménager s’inscrit dans le processus qui vise à réduire les impacts des bâtiments et des aménagements sur l’environnement, en préservant confort et santé des habitants.

Initiée en 2006, la Charte Qualité Marseille a, dans un premier temps, permis d’identifier sept défi s majeurs pour le territoire de la Ville de Marseille. Définis avec les acteurs de la chaîne du logement et de l’aménagement, ces défis s’inscrivaient, par anticipation, dans la droite ligne des objectifs formulés par le Grenelle de l’environnement.

En 2009 et 2010, les lois dites « Grenelle » ont modifié en profondeur les codes de l’urbanisme et de l’environnement. La nouvelle réglementation thermique pleinement applicable dès 2013 (RT 2012) redéfinit les performances énergétiques pour le bâtiment. Désormais, les bâtiments basse consommation (BBC) deviennent la norme. L’évolution des règles d’aménagement donne également une importance accrue à la prise en compte de la biodiversité dans les territoires.

Le présent document constitue une actualisation du Cahier de recommandations environnementales. Réorganisé en six défi s, il prend en compte les évolutions réglementaires ainsi que l’aboutissement des démarches locales : PLU de Marseille, SCoT   Définition:
Schéma de Cohérence Territoriale
 
de la Communauté urbaine MPM, Plans climat aux échelles municipale et communautaire…

> Téléchargez (pdf)

> Consultez en ligne