Actualités

PUBLICATION : La dévitalisation des centres anciens, un constat préoccupant

[05/02/18]

janvier 2018

Les centres anciens sont dépositaires d’un héritage urbain, économique et culturel de très grande valeur. La dynamique de périurbanisation et d’extension des zones commerciales les ont considérablement affaiblies au cours de ces quatre dernières décennies.

En cette année 2017 plusieurs rapports publics se sont penchés sur la question de la dégradation des centres villes et centre bourgs en France. Le rapport « Yves Dauge » remis au Premier ministre en février 2017 identifiait 600 centres anciens à revitaliser à l’échelle nationale. La présente étude a pour objectif d’identifier ceux qui sont le plus en difficulté.

Un centre ancien sur cinq est en difficulté, l’étude réalisée dans le cadre du partenariat Région PACA pilotée par l’Agam avec les 3 autres agences du territoire confirme l’ampleur du phénomène. Ce rapport et les 6 atlas départementaux constituent un état des lieux de cent centres anciens qui forment un socle solide pour éclairer tous les acteurs concernés par cette problématique essentielle pour le territoire régional.

Ce travail a été l'occasion de relever un défi méthodologique en raison des difficultés d’accès aux données mais également par la nécessité d’expérimenter de nouvelles méthodes d’observation (statistique et géomatique).

Parmi les éléments qui décrivent la fragilisation des centres anciens, trois phénomènes sont particulièrement visibles et pris en compte dans cette étude : le délitement du petit commerce de centre-ville, la paupérisation de la population et la dégradation du parc de logements.

> Téléchargez la synthèse Infolio
> Téléchargez l'étude complète

> Consultez les derniers travaux des agences pour la Région PACA