Actualités

AGAM/SNCF : (A)venir en gare : un séminaire pour échanger sur la mobilité de demain

[12/06/17]

22 juin 2017

Enjeu stratégique pour le territoire, la mobilité exige une politique structurée pour accompagner l’évolution des pratiques du vivre ensemble et maintenir de bonnes conditions de vie. Saturation des réseaux de transports, dégradation de la qualité de vie, pollutions des espaces naturels sont autant de constats tardifs qui questionnent sur les orientations à prendre pour garantir un développement soutenable du territoire au bénéfice de tous. Face aux enjeux liés au développement durable, aux évolutions des pratiques de la mobilité, et à l’avancée des nouvelles technologies, les politiques publiques doivent favoriser de nouvelles articulations entre les différentes échelles du territoire. 

Le transport ferroviaire en tant qu’acteur majeur de la mobilité doit répondre à ces enjeux en réaffirmant le rôle central des gares et des pôles d’échanges, vecteurs de développement urbain et d’un maillage renforcé du territoire. La Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur (LNPCA), avec la réalisation de grands pôles d’échanges régionaux (Marseille-Saint-Charles, Nice-Aéroport, Sophia Antipolis et Cannes) s’inscrit dans une dynamique de développement du territoire soutenue par les métropoles actuelles. Cette dynamique se traduit également par de grands projets d’aménagement, de rénovation urbaine, de développement économique…, connectés aux futurs pôles d’échanges de la Ligne Nouvelle (EPA Euroméditerranée et Plaine du Var, Quartiers Libres, Grand Arénas,…).   

Dans ce contexte, le séminaire « (A)venir en gare » a été organisé par l’AGAM et la mission LNPCA SNCF Réseau pour partager des éléments de réflexions et de compréhension sur les enjeux liés à la mobilité (quelles évolutions sociétales et technologiques motiveront les pratiques de mobilité du futur ?) et à l’adaptation nécessaire des gares et des pôles d’échanges (quels enjeux pour la conception et l’intégration urbaine des grandes gares métropolitaines ?) ; puis de les confronter à la réalité du territoire métropolitain en prenant pour exemple la future gare souterraine de Marseille-Saint-Charles. Pôle d’échanges par excellence, celle-ci s’inscrit tout autant dans un tissu urbain de proximité en grande mutation que dans des réseaux plurimodaux de transport et d’informations métropolitains, régionaux, voire nationaux. Elle est au cœur des enjeux d’avenir du territoire.

> Téléchargez le programme détaillé de la journée

> Téléchargez les présentations des intervenants

> Téléchargez le dossier de présentation du projet urbain Quartiers libres St Charles Belle de Mai

Retrouvez bientôt les vidéos intégrales des présentations et des échanges