Elaboration du PLU de Marseille

Un PADD sous le signe de la nouveauté !


Le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) a fait l’objet d’un débat au conseil municipal puis au conseil communautaire ces dernières semaines. Ce document règlementaire constitue la pierre angulaire du futur Plan Local d’Urbanisme piloté par la communauté urbaine MPM.

Le PADD, la pierre angulaire du futur PLU

Le projet d’aménagement et de développement durable présente la vision, le projet et les orientations stratégiques qui serviront de socle au Plan Local d'urbanisme (PLU) dont l’élaboration se poursuit par ailleurs. Son importance tient aussi à son caractère opposable et au fait que les dispositions qu’il contient doivent trouver une traduction cohérente dans les pièces plus juridiques que sont le plan de zonage et le règlement.

Il s’appuie bien évidemment sur le projet municipal adopté par le conseil municipal le 16 mai dernier (voir précédent dossier de Une) et il a fait l’objet d’une réunion publique tenue à l’Alcazar juste avant l’été.

Le PADD place la révision du PLU sous le signe de la nouveauté :

  • Nouveauté  pour une meilleure prise en compte de la nature en ville,
  • Nouveauté avec l’intégration d’une trame verte et bleue mais aussi des corridors écologiques,
  • Nouveauté avec l’affirmation d’une plus grande intensification de la ville à la fois pour du logement et de l’économie. Le PLU révisé ne sera pas juridiquement grenellisé  mais il s’inspire largement des principes définis par le Grenelle de l’Environnement.
  • Nouveauté dans la protection des espaces économique qu’il est nécessaire à la fois de préserver mais aussi de réinvestir pour en optimiser le potentiel en terme d’emploi. C’est notamment le cas de certains espaces situés dans le Nord de la ville (Arnavants par exemple) aussi ceux localisés dans une vallée de l’Huveaune en profonde mutation. Ce sont plusieurs milliers d’emplois supplémentaires qui peuvent être générés grâce à une meilleure utilisation de l’espace.

C’est un PADD  qui confirme aussi l’impérieuse nécessité d’accélérer le développement économique de la ville et qui revendique le rôle moteur de Marseille sur le territoire métropolitain et à l’échelle de la communauté urbaine avec une  contribution de la ville-centre, en terme de foncier, de logements, d’emplois qui reste plus importante que son poids proportionnel.

C’est enfin un  PADD qui va préparer les nouvelles zones d’aménagement de Marseille qui prendront le relais à moyen terme des opérations en cours afin de répondre aux enjeux de la construction soutenue de logements et de la poursuite de l’accueil d’activités.

Les débats qui ont lieu dans les deux assemblées ont souligné l’enjeu de la priorisation des investissements (de voiries et déplacements notamment) en privilégiant ceux qui ont un effet de levier et de rayonnement ainsi que la nécessaire mobilisation de toutes les collectivités territoriales afin d’aller bien au delà d’un rattrapage pour enrayer un retard qui handicape le développement.

La démarche d’élaboration se poursuit.

Une nouvelle phase de travail intensif avec chaque maire de secteur va s’engager dans les prochaines semaines pour examiner les projets de zonage et de règlement. L’arrêt du PLU reste fixé l’été 2012 pour une approbation avant l’été 2013 après une enquête publique qui pourrait se tenir fin 2012.

Maitre d'ouvrage : Ville de Marseille / Communauté urbaine MPM
Pôle conducteur : Pôle Aménagement et Urbanisme Règlementaires
Contact : Christian Brunner, Directeur Général de l'agAM
Tél : 04 88 91 92 04

Projet d'aménagement et de développement durable - Octobre 2011
> Téléchargez

Présentation de la réunion publique du 28 juin 2011 -Projet d'Aménagement et de Développement Durable du PLU - DIAPORAMA - juin 2011
> > Téléchargez


Commentaires




onlyspanking.org