Aménagement urbain

Centre-ville - Vieux Port : le coeur de ville, reflet des ambitions de la métropole


Quel autre site emblématique peut-il mieux caractériser Marseille et son centre-ville que le Vieux Port ? Stimulée par la candidature de Marseille-Provence au titre de capitale européenne de la culture, en 2013, la ville de Marseille a sollicité de l’Agam des propositions visant à la requalification de ce double territoire : le centre-ville et le Vieux Port.

organisation circulation

Un consensus entre les principales collectivités concernées s’est ainsi dégagé autour des propositions qu’elle a formulées à la fin 2008 sur les espaces publics, la circulation, les transports. Et, tour à tour, la Ville puis la Communauté urbaine en ont approuvé, dès le mois de février 2009, les principales conclusions et les pistes de travail.

Une gouvernance spécifique se met d’ailleurs en place pour leur mise en œuvre opérationnelle. Avec un objectif : réaliser les travaux les plus significatifs et les plus symboliques de requalification d’ici le 1er janvier 2013, qui marquera le lancement de l’année où Marseille-Provence sera capitale européenne de la culture. Et, notamment, la mise en place d’une semi-piétonnisation du Vieux Port et d’une large part du périmètre alentour.

Elle souhaite inscrire le renouveau du centre-ville dans la dynamique positive qu’elle connaît depuis plusieurs années, notamment avec les secteurs d’Euroméditarranée et de Grand Est. Un partenariat entre les différentes collectivités territoriales concernées servira de socle pour un projet multi-thématique où s’inscriront les futures actions publiques.

LES ACQUIS D’UNE PREMIÈRE SÉRIE D’ACTIONS

Ces dernières années, la ville de Marseille et la Communauté urbaine ont conduit plusieurs actions significatives dans le centre-ville suivant plusieurs objectifs :

- l’amélioration de l’espace public ;
- la protection et la valorisation du patrimoine urbain ;
- la réhabilitation de logements dans le cadre des trois Périmètres de restauration immobilière ;
- l’élargissement du cœur de ville et la dynamisation commerciale ;
- la promotion des déplacements collectifs et des modes doux - tramway, service « Le Vélo » ;
- une meilleure gestion du stationnement par de nouvelles offres…

Des résultats tangibles sont déjà à mettre au crédit de ces interventions conséquentes auxquelles beaucoup d’agents économiques ont prêté leurs concours.


Proposition d'aménagement de l'espace public

UN « PLAN GUIDE » POUR UN PROJET GLOBAL

A partir d’une meilleure organisation des réseaux de développement (circulation, stationnement, transports en commun, actions d’accompagnement), l’étude réalisée par l’Agam propose de faire de l’espace public lui-même une véritable « signature » du centre-ville et de traduire ces aménagements suivant quatre axes :

- marquer les limites du territoire par une ceinture de boulevards où restent à planter des arbres d’alignement ;

- proposer de grands espaces multifonctionnels (J4, quai des Belges, etc) comme supports de la politique d’animation du centre-ville en matière de culture, de commerce, d’économie ou de plaisance notamment, ainsi qu’un parc composé de deux jardins – Entrecasteaux, l’hiver ; Pharo, l’été ;

- réserver des lieux adaptés aux services de proximité – des places pour les marchés, des aires de jeux, des cours pour la flânerie, des jardins pour s’aérer - qui viendront compléter les espaces offerts aux événements ;

- transformer la plupart des rues situées à l’intérieur de cette ceinture de boulevards en voirie semi-piétonne - à l’image du quartier de l’Opéra.

Ces quatre axes définissent ainsi un cadre urbain dont la requalification permettra aux autres politiques publiques d’optimiser leur propre efficacité. Ce plan insiste enfin, de façon systématique, sur la nécessité d’une gestion urbaine améliorée (propreté, lutte contre les incivilités) et d’une coordination des interventions.

Le glacis, une vaste prairie descend en pente vers le port.

UN CONCOURS INTERNATIONAL POUR REQUALIFIER LE VIEUX PORT

Le paysagiste français Michel Desvigne - Grand prix de l'urbanisme en 2003 - associé au célèbre architecte britannique Foster - lauréat du Prizker en 1999 - ainsi que Yann Kersalé et les équipes de Tangram et d'Ingerop ont été désignés par Marseille Provence Métropole pour assurer la maîtrise d'œuvre du projet de réaménagement du Vieux-Port et du centre-ville. Une trentaine d'architectes, de renommée internationale (Jean-Michel Wilmotte, Bernard Reichen ...) avaient répondu à la consultation internationale. La communauté urbaine s'est donné le temps de la réflexion après avoir demandé plus de précisions au niveau technique et a retenu finalement le projet du tandem devant le projet de la marseillaise Corinne Vezzoni.

Le programme se déroulle en deux temps : une première phase articulée autour d'une zone englobant le quai des Belges sera opérationnelle dans la perspective de 2013, année pendant laquelle Marseille Provence sera capitale européenne de la culture. La seconde phase du projet une "chaîne de parcs" pour recomposer le paysage marseillais et sa façade maritime doit être achevée en 2020.

semi-piétonisation du Vieux Port projet Norman Foster

Maître d'ouvrage : Ville de Marseille
Pôle conducteur : Projets urbains
Chef de projet : Fréderic Roustan
Contact : Christian Brunner, directeur général de l'Agam - tél 04 88 91 92 04

Synthèse étude Centre-ville/Vieux-Port
> Télécharger le fichier (pdf)

Présentation du projet lauréat Centre-ville/Vieux-Port
> Télécharger le fichier (pdf)

APPROFONDIR

Consensus du conseil municipal sur le projet "Centre-ville"(VIDEO)
www.marseille.fr

Marseille unanime pour rénover son centre-ville (Le Moniteur)
www.lemoniteur.fr

La semi-piétonnisation dans le centre
www.marseille.fr

Marseille capitale européenne de la culture 2013
lire le dossier

Le projet Vieux Port présenté en vidéo
www.vieuxportdemarseille.fr


Commentaires




onlyspanking.org