ACTIONS EN RESEAUX

Le réseau des agences du Sud

La charte donnant naissance au réseau des agences d’urbanisme PACA date de juin 2005. Les 5 premières agences signataires étaient issues de la région PACA (Aix-Durance, Avignon, Marseille, Nice et Toulon). Avec l’arrivée de deux nouvelles agences de la région Languedoc-Roussillon, à savoir Perpignan et Nîmes, c’est désormais à l’arc méditerranéen que le réseau s’est ouvert.


Les régions PACA et Languedoc totalisent 7 301 000 habitants au premier janvier 2006 (6 645 000 habitants en 1999) et connaissent une très forte croissance démographique (+ 657 000 habitants en 6 ans*). L’urbanisation de l’arc méditerranéen français est organisée sous la forme d’un chapelet de villes moyennes ou importantes distantes de 50 à 70 kms les unes des autres. Au sein de ce chapelet émergent plus particulièrement 9 territoires urbains qui totalisaient près de 5 millions d’habitants en 1999 et connaissent une croissance démographique soutenue.

Au sein de cet espace très urbanisé, 7 territoires ont choisi de se doter d’une agenced’urbanisme.
- La région catalane, autour de Perpignan (AURCA)
- La région urbaine de Nîmes et Alès (AUDRNA)
- L’aire avignonnaise (AURA)
- Le Pays d’Aix en Provence et le Val de Durance (AUPA)
- L’agglomération de Marseille (AGAM)
- L’aire toulonnaise (AU[dat])
- Le département des Alpes-Maritimes (ADAAM)
4 de ces agences sont de création récente (entre 2003 et 2006) : l’AURCA (Perpignan),l’AURA (Avignon), l’AU[dat] (Toulon) et l’ADAAM (Alpes-Maritimes).

Les élus qui président ces agences d’urbanisme ont rapidement pris conscience de l’intérêt d’un travail collectif en réseau sur des thématiques communes : observation et collecte de données socio-économiques, environnement et développement  durable, transports et déplacements.
Ce travail a été stimulé par l’émergence de grands projets et de réflexions qui intéressent l’ensemble des territoires de l’arc méditerranéen :

> Développement du réseau TGV et de ligne à grande vitesse PACA vers le Var, les Alpes-Maritimes et l’Italie ; projet de LGV Languedoc vers Perpignan et l’Espagne.

> Recherche de solutions pour améliorer les conditions de circulation sur les autoroutes A7 et A9 (débat public sur les politiques de déplacement à mettre en oeuvre dans la Vallée du Rhône et sur l’arc languedocien), auquelle le réseau des agences d’urbanisme a contribué en soulignant notamment la nécessité d’élargir le périmètre de réflexion à l’ensemble de l’arc méditerranéen français, de Perpignan à Menton.

> Réflexions sur la mise en oeuvre des principes du « développement durable » au travers des démarches de planification urbaine et d’aménagement du territoire.

D’abord initiée puis formalisée au travers de la Charte des agences d’urbanisme de PACA (signée le 06 juin 2005), cette dynamique de travail en réseau s’étend désormais à l’échelle de l’ensemble de l’arc méditerranéen français avec l’association des agences d’urbanisme de la région catalane (AURCA) et de la région de Nîmes - Alès (AUDRNA).

Productions agAM

Plaquette de présentation du réseau des agences de l'arc méditerranéen
Septembre 2007

> Télécharger la plaquette


Contribution à l'évaluation des performances des territoires de SCOT aux objectifs du développement durable. Référentiel d'indicateurs. Premiers résultats.
Cette démarche exploratoire, réalisée dans le cadre du réseau des agences du Sud, a mis en évidence trente trois indicateurs de suivi des territoires SCOT, relatifs aux trois piliers du développement durable : environnement - social - économie. Le choix des indicateurs, bien que modulé par la disponibilité des données, a cherché à mettre en évidence les caractéristiques des territoires méditerranéens. Cette réflexion sera prolongée notamment en partenariat avec la DREAL.
Étude - Avril 2009

> Télécharger le document (pdf 15 Mo)